La laïcité en partage au lycée Honoré de Balzac

Aux lendemains des événements qui ont meurtri une nouvelle fois la société française, la communauté éducative du lycée Honoré-de-Balzac a souhaité donner un relief particulier à la journée de la laïcité qui a lieu chaque année en décembre.

Direction, enseignants, vie scolaire ont échangé et débattu avec les apprenants autour de la défense des valeurs de la République. Dans leurs cours, plusieurs professeur-e-s ont amené les élèves à réfléchir sur les droits fondamentaux : le droit à la liberté de conscience, à la liberté de croire ou de ne pas croire et à la liberté d’expression.

Les élèves allophones invités à participer

Le lycée a choisi de cibler particulièrement cette année les élèves allophones (jeunes scolarisés en France pour la première année et d’horizons multiples), public spécifique de l’établissement. Arrivant de pays différents, ces jeunes découvrent la société française, ses valeurs, sa langue, sa culture.

Un ensemble de projets éducatifs et pédagogiques a été mis en place cette année par l’équipe enseignante et éducative, avec l’enseignante de français langue étrangère, Mme Valette, et la professeure documentaliste, Mme Rinaldi, afin de favoriser l’accueil et l’intégration de ces jeunes.

Projet sur le thème de l’exil et de la migration

Un atelier-rencontre a donc été proposé à ces élèves originaires d’Albanie, d’Espagne, de Libye ou du Maroc, avec Leah Otis, bénévole de la Ligue des droits de l’homme. Ils ont ainsi pu poser leurs questions et échanger avec l’intervenante afin de mieux comprendre les règles « qu’ils-elles » acceptent tout en s’interrogeant parfois sur leurs fondements et leurs raisons d’être… Une nécessité pour une insertion sereine et harmonieuse dans un « nouveau » pays…

Ces élèves ont été aussi choisis pour un projet autour de la thématique de l’exil et de la migration : réaliser une bande graphique évoquant leurs parcours singuliers, support filmé qui donnera naissance à une vidéo qui sera présentée à l’ensemble de la communauté éducative au cours d’une soirée parrainée par l’association SOS Méditerranée.