Zoom sur l’accompagnement des élèves

Zoom sur l’accompagnement des élèves

Les AESH (Accompagnement des Élèves en Situation de Handicap ou à besoin particulier) : une aide humaine au service du jeune.

L’ accompagnant d’élèves en situation de handicap (AESH) au lycée H2B est un membre du personnel chargé de l’aide humaine. Il a pour mission de favoriser l’autonomie de l’élève en situation de handicap, il intervient au titre de l’aide humaine individuelle, de l’aide humaine mutualisée ou de l’accompagnement collectif.

L’ accompagnant prend en compte les besoins éducatifs, les singularités de l’élève dont l’objectif est de favoriser, d’améliorer les conditions d’apprentissage et de réussite. Il est un accompagnant dans la prise de note, la reformulation des consignes, il encourage, remobilise et redonne confiance. Membre de la communauté éducative, il est l’interlocuteur privilégié entre le jeune à accompagner et les différents partenaires tels que les enseignants, l’infirmière, la vie scolaire et participe aux équipes de suivi de scolarisation.

Isabelle, un autre regard sur nos élèves…

L’enseignante de Français Langue Etrangère (FLE) : une insertion sociale et scolaire facilitée

Quand des lycéens arrivent de l’étranger et ne parlent pas français, ou pas assez bien pour suivre les cours, ils peuvent être accueillis en UPE2A, c’est-à-dire en unité pour élèves allophones nouvellement arrivés. Allophones car s’ils ne se débrouillent pas encore en français, ils parlent souvent déjà plusieurs langues. Par exemple, cette année, l’arabe (littéraire et dialectal), l’espagnol, le catalan, l’albanais.
Au lycée professionnel agricole Honoré de Balzac, pendant une année scolaire, ils suivent ainsi douze heures de français par semaine, pour apprendre aussi bien à interagir dans la vie quotidienne que dans le milieu scolaire. C’est une enseignante spécialisée dans l’enseignement du français langue seconde qui les prend en charge, mais aussi d’autres professeurs du lycée, en mathématiques, anglais et éducation physique et sportive car ces lycéens sont inscrits dans une classe de seconde, comme les autres élèves.

Bien vivre ensemble